Gâteau de printemps, génoise chocolat et chantilly

Le printemps s’annonce toujours rempli de promesses…sans jamais nous mentir, sans jamais défaillir.

Chemins parsemés d’immortelles pensées, MICHEL BOUTHOT

Printemps, saison où la couleur verte des plantes naissantes transperce le blanc gelé de la neige glacée. Saison où, le bleu azur chasse les dégradés de gris d’un ciel hivernal. Saison où, la douceur reprend peu à peu ses droits sur le froid et les gelées matinales douceur agréable qui caresse la peau de tout ceux qui, avec impatience, mettent le nez dehors après de longs mois froids et humides. Saison où les petites bêtes travaillent sous la terre, dans les airs, s’affairant pour que la nature se réveille de son hibernation. Saison de la promesse toujours tenue que l’été va s’installer avec son lot de joies, de petits plaisirs simples comme une assiette fruitée, une glace rafraichissante, une nuit étoilée.

Ce gâteau représente pour moi, le printemps et son renouveau. Un gâteau léger, malgré la chantilly, aux notes chocolatées, fruitées, acidulées et fraîches. Des petites coccinelles sont là pour rappeler les petites bêtes qui s’affairent. Les feuilles de menthe, représentent la verdure qui transperce la neige blanche. Je l’avais fait pour régaler ma famille.

C’est de loin le gâteau que j’ai fait que je préfère. Simple à faire, il plaira certainement à vos proches, à vos enfants, à vos amis.

La recette de génoise que je vous propose ici, pourra être réalisée pour beaucoup d’autres gâteaux, c’est ma recette fétiche. Si vous préférez une génoise nature, ôtez simplement des ingrédients le cacao non sucré. Maintenant, à vous de jouer et de confectionner le gâteau de vos envies.

Temps de préparation: 40min

Temps de repos: 1h

Temps de cuisson: 15min

Ingrédients:

Pour la génoise au cacao:

  • 4 oeufs
  • 100g de farine
  • 30g de cacao non sucré
  • 100g de sucre en poudre
  • 1/2 sachet de levure chimique

Pour la chantilly:

  • 25cl de crème fleurette liquide
  • 3 cuillères à soupe de sucre semoule

Pour la décoration:

  • fraises
  • myrtilles
  • chocolat noir
  • feuilles de menthe fraîches

Matériel:

  • 2 saladiers
  • 1 batteur électrique ou un robot
  • 1 cuillère à soupe
  • 1 moule rond de petit diamètre. Si vous souhaitez faire un gâteau plus grand, prévoyez de faire 2 génoises. Mon moule fait 16cm de diamètre, en fait, ce n’est pas un moule, mais une ancienne casserole Tefal qui n’est pas compatible avec ma nouvelle plaque à induction.
  • papier cuisson
  • 1 long couteau
  • 1 poche à douille avec douilles de votre choix
  • 1 bol
  • cures dent
  • 1 spatule

Préparation:

Commencez par préparer la génoise au cacao.

Préchauffez le four à 180°.

Séparez les blancs des jaunes d’oeufs et montez les blancs en neige ferme.

Fouettez les jaunes avec le sucre, longuement à pleine vitesse. Le mélange doit blanchir.

Incorporez délicatement avec une spatule, la farine et la levure tamisée. Délicatement veut dire en soulevant la pâte avec une spatule et non en tournant dans le mélange.

Ajoutez le cacao non sucré et procédez de la même façon avec la spatule.

Puis, incorporez de même les blancs en neige. La pâte doit être homogène et aérienne.

Versez la pâte dans le moule rond habillé de papier cuisson et enfournez à four chaud et à mi-hauteur.

Laissez cuire 15 minutes à 180° et vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche.

Laissez refroidir la génoise.

Il est temps de monter la crème en chantilly. Pour cela, je vous donne une petite astuce pour que la crème monte à tous les coups. 30 minutes avant de faire votre chantilly, placez le bol ainsi que le fouet au congélateur. Le tout sera bien froid et même gelé. Sortez la crème du frigo à la dernière minute. La crème doit également être bien froide. Attention, évitez d’utiliser de la crème allégée, elle ne tiendra pas. Pour une chantilly réussie, il n’y a pas de secret, il faut du gras.

Versez donc la crème fleurette froide dans le bol gelé et fouettez-la à pleine vitesse. Dès qu’elle commence à se solidifier, ajoutez les cuillères à soupe de sucre. Continuez à fouetter jusqu’à l’obtention de la texture souhaitée.

Passez au montage du gâteau.

Une fois la génoise refroidie, coupez-la en 2 dans l’horizontal.

Remplissez une poche à douille de crème chantilly et pochez la première partie du gâteau. Recouvrez de la 2e partie du gâteau. Pochez de la crème sur le dessus et sur les côtés.

Placez le gâteau au frigo pour la nuit ou au moins pour 4h.

Fabriquez les Coccifraises.

Lavez et équeutez les fraises, coupez-les en 2. Coupez un cure dent en 3 parts égales, piquez un cure dent sur le haut de la partie bombée de la fraise et piquez une myrtille sur le cure dent. Elle représente la tête de la coccinelle.

Pour dessiner les détails de la coccinelle, c’est à dire les points, faites fondre du chocolat noir et dessinez-les sur le dos de la fraise.

Avant de servir, placez des coccifraises sur le gâteau ainsi que quelques feuilles de menthe fraîches.

En voilà un gâteau simple à réaliser qui fera joli sur votre table de Pâques.

Bonne dégustation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s